Logo de la boîte à outils petits mustélidés

Boîte à outils
petits mustélidés
pour la conservation de
l’hermine et de la belette

Photo: © Albert Heeb

Boîte à outils petits mustélidés pour la conservation de l’hermine et de la belette

Les petits mustélidés et de nombreuses autres espèces animales dépendent d’un paysage cultivé richement structuré et permettant les déplacements. Ils ont besoin d’un paysage contenant divers habitats, de nombreux éléments paysagers et de petites structures. Cela leur permet de rechercher leur nourriture, de s’y abriter des prédateurs et de trouver des sites adéquats pour l’élevage de leurs jeunes.

En Suisse, il est grandement nécessaire d’agir pour la conservation des deux espèces de petits mustélidés, hermine et belette. Cette boîte à outils petits mustélidés est basée sur les connaissances scientifiques et la longue expérience pratique du bureau de REHM Réseau hermine. Elle aide toutes les personnes intéressées à mettre en œuvre de manière optimale un projet local de conservation des petits mustélidés.

Bildmarke WIN - Wiesel guckt aus Loch
  • Comment puis-je convaincre les exploitant·e·s et les autres acteurs et actrices du milieu cultivé d’intégrer dans leurs activités des habitats et des éléments paysagers dont les petits mustélidés sont tributaires ?
  • Où est-il judicieux de revaloriser le paysage et de le mettre en réseau ?
  • Quelles mesures concrètes puis-je prendre pour favoriser les mustélidés et, en même temps, d’autres espèces animales ?
  • Comment puis-je contrôler l’effet des mesures prises ?
  • Comment puis-je informer sur le sujet et sur les mesures réalisées ?
  • Comment puis-je sensibiliser la population ?
  • Quelles sont les possibilités de formation continue ?

Vous trouverez ici les réponses à ces questions ainsi que de nombreux outils (« tools ») :

« Cette boîte à outils petits mustélidés est basée sur des connaissances spécialisées et des années d’expérience pratique. Elle aide toutes les personnes intéressées à mettre en œuvre un projet de promotion des petits mustélidés. »

Cristina Boschi, responsable du bureau de la fondation REHM Réseau hermine